03/10/2012

Révélations choquantes sur les pratiques larouchiennes internes!

Why We Left ("Pourquoi nous avons quitté" du 2-15 Septembre 2012) est un document de démission (en anglais) de huit membres dirigeants du Mouvement des Jeunes LaRouchistes américain. Ecrit par Tarrajna et Nick Walsh, les frères Sky et Summer Shields, Alli Perebikovsky, Riana et Todd Nordquist, Oyang Teng, leurs témoignages révèlent les méthodes et pratiques sectaires ragoutantes de Larouche et ses collègues.

Ils sont partis, dégoutés.

On y apprend que le nonagénaire Lyndon LaRouche, mentor de Jacques Cheminade, veut marier une de ses jeunes recrues Alicia (29 ans!)... On y apprend aussi la réalité de l'existence d'un certain "Stanford Group", un mystérieux et important groupe d'experts qui désire dialoguer avec Larouche. Il se trouve ce "Stanford Group" n'existe pas. Il n'est qu'un autre fanstasme et mensonge de Larouche!


Le scandale de ce "Stanford Group" fictif rappelle le cas d'un certain"Mr. Ed", un personnage qui apparût dans les "briefings" internes  imprimés quotidiennement dans le mouvement de Larouche. Ce  "Mr. Ed" était prétendument un agent de la CIA de haut niveau en dialogue avec Larouche.  Il s'agissait en fait d'un montage de la part d'un collègue néo-nazi de Larouche, un certain Roy Frankhouser, dirigeant du Ku Klux Klan de Pennsylvanie, qui avait des "liens" avec le FBI. Pour plus d'information, lisez cette page (en anglais) du site de Dennis King, un expert sur Larouche avec le témoignage sous serment de Charles Tate lors du procès "United States vs. Roy Frankhauser",  devant la Cour de Justice américaine du Massachusetts (Nov. 2-4, 1987) où ces faits sont révélés.

 

Dans Why We Left, les auteurs rapportent une conversation entre Helga Zepp-Larouche et un des sortant (Todd Nordquist) au sujet de l'intérêt du travail intellectuel et des heures consacrées au chant choral:


"Peut-être un mois plus tard, Helga dit à Todd au téléphone que le travail de recherche et le chant choral étaient juste là pour amener ces jeunes ridiculement sous-éduqués et stupides à un niveau tel qu'ils puissent agir, de manière efficace, dans la rue, et qu'il puissent lever des fonds."

 

Ce profond mépris à l'égard des jeunes recrues me semble en contradiction total avec le désir annoncé par Lyndon Larouche de former une élite intellectuelle capable de diriger le pays. Et quel cynisme!

On comprend, en lisant Why We Left, pourquoi Jacques Cheminade, fin décembre 2011, avait poussé les jeunes membres français à agir dans la rue, même pendant les fêtes de Noël. Voilà ce qu'écrivent dans leur témoignage les jeunes membres sortis récemment du mouvement:

 

A la mi-décembre, les entrées financières du LaRouchePAC s'étaient complètement effondrées. Barbara [Boyd] et Bruce [Director] se trouvaient dans un état d'agitation constante à ce sujet. Pour couronner le tout, les plus gros donateurs du LPAC avaient déjà arrêté leurs dons pour 2011, coupant le LPAC de leurs largesses jusqu'à début janvier 2012. Beaucoup se demandaient même si leur mouvement allait passer cette date fatidique du 1er janvier 2012.


Dans ce contexte, Helga et Lyn ont décidé qu'il n'y aurait pas de Noël. Il s'agissait d'une décision de dernière minute pour les membres, leur demandant de rester dans leurs locaux pendant les vacances (traditionnellement, c'est la période la moins productive en matière d'action dans la rue), tout cela, visiblement, pour assurer un arrêt au déclenchement de la Troisième Guerre Mondiale. L'écroulement financier du mouvement n'a même pas été mentionné aux membres.

Sourcehttp://www.scoop.it/t/lyndon-larouche-et-jacques-cheminad...

Écrit par Le Petit Prince dans Actualité, Lyndon Larouche, Secte | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.