07/02/2012

Propos scandaleux et diffamatoires de Lyndon LaRouche, le maître à penser de Jacques Cheminade

larouche2.jpgJacques Cheminade est un adepte (ou disciple, c'est selon) depuis près de 40 ans de l'Américain Lyndon Larouche (photo ci-contre).

Voici quelques-uns de ses propos scandaleux (que Cheminade n'a jamais dénigrés: qui ne dit mot consent...) 

Information sur la DIFFAMATION et la négation des crimes contre l'humanité en France (loi Gayssot).


Racisme:

"Vous trouverez la lignée d'Obama, si vous remontez son arbre généalogique. Tout le monde y fait de la grimpette et se balance de branches en branches - de tous les coins du monde ! de toutes les parties du monde ! Ce mec est l'homme universel. Chaque singe dans chaque arbre, de toutes les parties du monde, a participé à l'acte sexuel de le produire. " 

Source: document interne "Morning Briefing" du 13 Avril, 2008. Texte en ligne (en anglais) ici.

Anti-sémitisme:

queenstar1.jpg

Ce poster larouchien montre une Étoile juive de David pointant vers la reine Elizabeth d'Angletterre et des personnalités juives comme Henry Kissinger, Milton Friedman. 
En bas de note de ce poster, LaRouche commente que «La variété du "judaïsme" représentée par les cercles internes du sionisme est sommairement identifiée historiquement par les pointes du pentagramme représenté par l'étoile de David: 'satanisme' et 'magie noire'». Source:  "New Solidarity", du 17 octobre 1978.

« Le judaïsme n'est pas une véritable religion, seulement une demie religion, un appendice curieux et une sous-espèce du temps de Charlemagne comme son troupeau de Juifs privilégiés comme "esclaves de la Trésorerie". Le judaïsme est la religion d'une caste de sujets du christianisme, entièrement concoctée par des rabbins ingénieux pour s'insérer dans la vie idéologique et laïque du christianisme. Bref, un judaïsme auto-subsistant n'a jamais existé et n'a jamais pu exister. En ce qui concerne la culture juive, elle n’est simplement que les restes laissés à la maison juive après que tout ce qui est vendable a été commercialisé aux ‘Goyim’. » 
Source:  "The Case of Ludwig Feuerbach" (The Campaigner, Décembre 1973).

 «Le sionisme est l'état de psychose collective à travers laquelle Londres manipule la plupart de la juiverie internationale." 
Source: "Zionism is not Judaism" (The Campaigner, Decembre 1978).

«Le sionisme est une doctrine hideuse, un culte dans sa plus stricte et plus rigoureuse caractérisation. Il doit être opposé sur la seule base que l'esprit d'aucun être humain ne devrait être détruit de la façon dont le sionisme dégrade son particulier adepte." 
Source: "Zionism is not Judaism" (The Campaigner, Decembre 1978).

«L'Amérique doit être nettoyée par sa juste guerre de l'élimination immédiate du lobby nazi juif et d'autres agents britanniques, leur élimination des agences du gouvernement, de l'industrie et du monde du travail." 
Source: "A War-winning Strategy" (New Solidarity, Mars 1978).

Négation de la Shoah : le "mythe des six millions de victimes juives"
"Le sophisme abject, mais passionné que le démagogue sioniste offre à tous ceux assez fous pour être impressionnés par ces canulars telle la fraude de l’"holocauste", il est défendu que le point culminant de la persécution des Juifs dans l'Holocauste nazi prouve que le sionisme est si essentiel à la survie «juive» que tout anti-sioniste n'est donc pas seulement un antisémite, mais que toute sorte d'action pénale est excusable contre les anti-sionistes en mémoire du mythe des "six millions de victimes juives" de l’"holocauste" nazi. 
C'est pire que du sophisme. C'est un mensonge. Il est vrai qu’environ un million et demi de Juifs moururent suite à la politique nazie de "technologie appropriée" d’exploitation de main-d'œuvre à l'emploi des «races inférieures», une petite fraction des dizaines de millions d'autres - en particulier les Slaves-qui étaient tués de la même manière que le réfugié juif Félix Rohatyn propose aujourd'hui. Même sur une échelle relative, ce que les nazis ont fait aux Juifs était clément en comparaison avec l'extermination des Tziganes et de la quasi-boucherie des communistes. 
Source: "New Pamphlet to Document Cult Origins of Zionism", (New Solidarity, 8 Décembre, 1978). Propos similaires dans "Zionism is not Judaism", (The Campaigner,  Décembre 1978)

Négation de la Shoah : les Juifs ont mis Hitler au pouvoir
Le fait est qu'Adolf Hitler a été porté au pouvoir en grande partie sur l'initiative des Rothschild, des Warburg et Oppenheimer, entre autres, intérêts financiers juifs et non-juifs centrés sur la City Londres... Les Juifs qui sont morts aux mains des nazis étaient des victimes du fascisme, des victimes de la forme schachtienne de l’«austérité financière." L’ "holocauste" démontre simplement l'échec du tribunal de Nuremberg pour pendre Hjalmar Schacht et fait que toute la procédure (était) une parodie de justice. Les assassins du million et demi ou plus de juifs morts dans l '"holocauste" sont un groupe, de juifs ou non juifs, qui a soutenu hier ou aujourd'hui les politiques préconisées par Félix Rohatyn et Milton Friedman...
Source: "New Pamphlet to Document Cult Origins of Zionism", (New Solidarity, 8 Décembre, 1978). Propos similaires dans "Zionism is not Judaism", (The Campaigner,  Décembre 1978)

Le "lobby Juif" ressuscite la tradition des Juifs qui a exigé la crucifixion de Jésus-Christ 
Certes, c’étaient des sadducéens juifs qui ont crucifié le Christ, et la même faction des Juifs à Rome qui a incité l'empereur Néron pour lancer il y a des siècles l’«holocauste» contre les chrétiens...
Le problème chez les Juifs est ancien. Le B'nai B'rith aujourd'hui ressuscite la tradition des Juifs qui a exigé la crucifixion de Jésus-Christ, les Juifs, qui ont plaidé avec Néron pour lancer l '"holocauste" contre les chrétiens. Notre attention est tournée vers les paroles de l'apôtre saint Jean, à la mise en garde contre les «Juifs qui ne sont pas Juifs," la division juive des forces de la «Putain de Babylone."
Source: "New Pamphlet to Document Cult Origins of Zionism", (New Solidarity, 8 Décembre, 1978). Propos similaires dans "Zionism is not Judaism", (The Campaigner,  Décembre 1978)

Anti-démocratie:

"Bullshit! Il ne s'agit pas d'une situation démocratique! On est à un moment où la démocratie est le pire facteur que vous pouvez avoir. Vous avez une démocratie dans les rues maintenant. Ils veulent tuer ces gars-là. C'est la démocratie dont je veux entendre. (...) Je ne veux pas entendre parler de ces soi-disant démocrates, je veux entendre les tueurs!" 

Source: site larouchiste américain (LPAC) du 25 Septembre, 2008. Le texte a disparu de leur site mais une copie (en anglais) peut être consultée ici ou .  

Homophobie:

"Tout d'abord, ls question des actes intimes avec un animal ou avec son propre sexe, intimités décrites comme "actes sexuels" pour des raisons qui sont biologiquement curieusement inappropriées. Ces  actes intimes se situent dans le domaine de la loi et de la moralité. C'est l'aspect souligné par la discussion dans la  presse britannique actuelle, le chantage potentiel découlant de la perpétration de tels actes-sans doute avec l'un des nombreux agents de même disposition (sexuelle) du KGB soviétique."

Source: "Are homosexuals a security risk?" par Lyndon H. LaRouche, Jr., EIR, 8 Mai 1987

"Selon une variété de sources très autorisées, Henry A. Kissinger n'est pas un Juif, mais un pédé. Je ne tolérerai pas une négation des droits civiques à quelqu’un qui se trouve être homosexuel. Généralement, un homosexuel est comme toute personne ordinaire souffrant d’abjects furoncles; on reconnaît la distinction entre la personne et l'affliction. Le problème avec Kissinger n'est pas simplement qu'il a une personnalité d’homosexuel. Le problème avec Kissinger est semblable à celle de cette tapette fasciste enflammée de Roy M. Cohn qui est à juste titre détesté par la plupart des homosexuels ordinaires des États-Unis, et d'un certain nombre d’autres nations. De même, Henry A. Kissinger n'est pas de la variété des plantes homosexuelles ordinaires. Ses penchants sexuels païens font partie intégrante d'un plus grand mal. On n'a pas besoin de rapporter Henry en flagrant délit à l'Hôtel Carlyle, ou avec un serveur roumain à Acapulco. Quoi qu'il fasse, en particulier dans les chambres d'hôtel, ou après les réunions avec Roy M. Cohn dans certains restaurants de New York, ou par arrangement avec certaines connaissances de Californie, ne doit pas être rapporté ici. Kissinger a beau se laver (on l'espère) et se réhabiller, avant de quitter sa chambre d'hôtel. Il ne changera pas, et ne peut pas changer sa personnalité. [...] Pensez à Néron, puis à Kissinger, puis à Néron, puis à Roy M. Cohn. C'est le genre de pédés qu’Henry Kissinger est. Ce genre de pédérastie a détruit Rome. Voulez-vous les laisser aussi détruire les Etats-Unis?

Source: "KISSINGER, The Politics of FAGGOTRY" par Lyndon H. LaRouche, Jr., 3 Août 3, 1982 "

"Ils tabassent les homosexuels qui rôdent autour de certaines écoles, des pédérastes ; les enfants sortent avec des battes de baseball pour les tabasser, ce qui est parfaitement moral, ils ont le droit civique de faire ça!" 

Source: “The End of the Age of Aquarius?" (Executive Intelligence Review, p. 40) du 10 Janvier 10, 1986.

"Je tiens pour vérité que la Création a doté notre corps avec certaines fonctions, y compris les orifices du corps, chacun pour être utilisé d'une seule façon, et non de façons contraires. Le SIDA prouve à nouveau, dans le cas des homosexuels et des drogués, et la promiscuité sexuelle, que si la société favorise la violation des principes de la conception de notre corps, elle souffrira d’une façon ou d'une autre de cette obscénité. [...] Pour ces vues, je suis appelé "un extrémiste", » et aussi un «homophobe». A ces vues je m’y tiens, et vous devez me juger sur ce sujet selon votre conscience." 

Source: "My program against AIDS" (Executive Intelligence Review), 20 février 1987.

"L’acceptation du lesbianisme, de la pédérastie, et d'autres formes de soi-disante «homosexualité», est symptomatique de ces cultes païens que Saint-Jean associe à la «Putain de Babylone» (les déesses Siva, Ishtar, Athtar, Astarté, Isis, Cybèle, Mithra , etc.). Ces cultes sont collectivement, les formes du satanisme. La sorcellerie, par exemple, est une forme du culte satanique d’Ishtar (ou une émanation), souvent associée à la prostitution ou au lesbianisme militant. "

Source: "Policy On Defense Of Religious Freedom From The Standpoint Of Constitutional Law", (The Law on Sodomy), 20 Avril 20, 1987, dans le NEW FEDERALIST du 19 Juin 1987. 

 

----------------

Note: 

  • "Executive Intelligence Review" est une publication hebdomadaire de LaRouche en anglais.
  • "New Solidarity" était un journal hebdomadaire de LaRouche en anglais.
  • "The Campaigner" était une revue mensuelle de LaRouche en anglais.

Écrit par Le Petit Prince dans Anti-sémitisme, Lyndon Larouche, Racisme | Commentaires (5) |  Facebook

Commentaires

Je trouve ce site très bien référencé.
J'ai adoré la blague de Larouche sur Obama : j'en rigole encore !
Merci de permettre à quiconque de pouvoir juger dans le contexte des propos de M. Larouche.
Cordialement,
Benoit

Écrit par : Benoit | 29/02/2012

Ce n'est pas une "blague", Larouche est très sérieux...

Écrit par : Le Petit Prince | 03/03/2012

les textes ne collent pas aux sources . POURQUOI?

Écrit par : parker | 01/04/2012

quelles textes/sources?

Écrit par : Le Petit Prince | 03/04/2012

Combien on parie que ce connard se branle devant du porno lesbien?! Ma rage est telle devant de tels propos que j'ai peur de devenir aussi con que lui. Je vais donc m'abstenir de tout commentaire sur la Shoah ou sur les Juifs.
Ça fait vraiment flipper. Dire que personne, enfin presque, ne connait Jacques Cheminade est ses alliances bien sales. Beurk.
Je n'ai pas plus de mots devant une telle horreur. Je suis dégoûtée.

Écrit par : Maud | 25/04/2012

Les commentaires sont fermés.