02/08/2010

Le centre Wiesenthal en appelle à la justice (10/11/2006)

Le Centre Wiesenthal (http://www.wiesenthal-europe.com) en appelle à la ministre allemande de la Justice : "Réouvrez l'enquête sur la mort d'un étudiant juif assistant un séminaire du mouvement Larouche sur la guerre en Irak"


Paris, le 10 novembre 2006


Dans une lettre à la ministre allemande de la Justice, Mme Brigitte Zypries, le directeur pour les relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, M. Shimon Samuels, a fait remarquer "de nombreux messages faisant part de la préoccupation de nos adhérents au sujet des séminaires tenus l'Institut Schiller de Wiesbaden et les activités en Allemagne de son organisation alliée, l'Organisation Larouche ", et a ajouté que "ces marques d'appréhension étaient tout particulièrement le fait de parents d'étudiants recrutés au plan international par le mouvement dénommé jeunesse Larouchiste."


M. Samuels a souligné que "l'attention avait et porte tout particulirement sur le jeune Jeremiah Duggan, âgé de 22 ans, recruté sur un campus parisien par des représentants du mouvement de Larouche en France et décédé mystérieusement alors qu'il assistait à un séminaire de Larouche à Wiesbaden en 2003."

La lettre poursuit : "Apparemment il s'agissait d'un séminaire sur la guerre en Irak mais les notes de Jeremiah, parlaient de conspiration antisémite". La lettre souligne aussi : "Jeremiah était juif, petit-fils de survivants de la Shoah (Holocauste). Il aurait fêté son 26ème anniversaire ce 10 novembre."

M. Samuels a aussi souligné que "l'enquête Wiesbaden suggérait qu'il avait fuit le séminaire peu après 4 heures du matin et qu'il avait été heurté par une voiture alors qu'il essayait de se suicider. Un médecin légiste britannique a nettement rejeté cette conclusion. Bien que Jeremiah, paniqué, ait appelé sa mère à Londres quelques minutes avant sa mort violente, le médecin légiste a conclu que l'étudiant n'était en aucun cas suicidaire."

Le Centre Wiesenthal a souligné "son respect pour la procédure d'enquête de l'Allemagne démocratique", mais "devant de nouvelles preuves et les craintes grandissantes de parents de jeunes séduits par des sectes religieuses, des organisations politiques ou des mouvements de jeunesse", il a pressé la ministre de :

- "réouvrir l'enquête publique au niveau fédéral le plus élevé ;
- faire une recherche pour savoir si l'identité juive de Jeremiah Duggan avait joué un rôle dans sa mort ;
- appliquer complêtement la législation allemande pour contrôler le mouvement de jeunesse Larouche et ses réseaux d'affiliés."

Le Centre Wiesenthal en appelle au ministre: "En ce 68me anniversaire de la 'Nuit de cristal', prélude de la Shoah et, ironiquement, anniversaire posthume de Jeremiah Duggan, le Centre Simon Wiesenthal trouverait juste que votre ministre résolve cette enquête dans la plus grande transparence."

Pour plus d'informations, veuillez contacter M. Samuels au +33 6 09 77 01

 

 

Écrit par Ms. Platonium dans L'affaire Jeremiah Duggan | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.