02/08/2010

Tract anti-Perben: Cheminade condamné (05/10/2004)

PetainHitlerMontoire19401024.jpgLa "méthode politique" des  larouchistes est l'insulte et la diffamation. S'ils n'aiment pas un responsable politique ou économique, ils le traitent de "nazi".  


Tract anti-Perben: 15.000 euros d'amendes pour diffamation pour Cheminade


LYON, 5 oct 2004 (AFP) - Jacques Cheminade, président du Mouvement Solidarité et Progrès, a été condamné mardi à payer à 15.000 euros par le tribunal correctionnel de Lyon pour avoir fait distribuer un tract diffamant le ministre de la Justice, Dominique Perben, a-t-on appris auprès son avocat. Eric Sauzé, responsable du parti à Lyon et reconnu coupable de complicité, a été condamné à payer 10.000 euros d'amende, par ce jugement rendu en délibéré. Le procureur de la République avait requis des peines d'"amendes assez élevées", lors de l'audience le 21 septembre, à l'encontre de Jacques Cheminade, auteur du tract, et de M. Sauzé, organisateur de sa distribution dans la ville. Leur avocat, Me Gilles Devers, a indiqué qu'il réfléchissait avec ses clients à la possiblité de faire appel. Intitulé "Vous avez dit +collaboration+?", le tract mis en cause présente en parallèle les photos d'une poignée de main entre le ministre français de la Justice et son homologue américain, John Ashcroft, et celle échangée entre Adolf Hitler et Philippe Pétain à Montoire, et dénonce la loi Perben II comme une réponse aux exigences du FBI.

Le jugement fut confirmé en février 2005 par la cours d’appel de Lyon.

Voici le communiqué de presse officiel de Solidarité et Progrès:
Jacques Cheminade et Eric Sauzé poursuivis par Dominique Perben pour diffamation publique envers un membre du gouvernement (lui-même) 

Information sur la DIFFAMATION en France.

Écrit par Ms. Platonium dans Jacques Cheminade | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.