02/08/2010

News: La police britannique déclare que la mort de l’étudiant britannique était « incompréhensible » (The Telegraph - 09/11/2003)

Cet article parle de l'enquête menée sur le décès de Jeremiah Duggan, mort le 27 Mars 2003.

Un étudiant de 22 ans, Jeremy Duggan, est mort mystérieusement à Wiesbaden, en Allemagne, le 27 mars 2003. La police allemande avait alors conclu à un suicide.

Jeremy était parti en Allemagne manifester contre la guerre en Irak et assister à la conférence annuelle de l’Institut Schiller, lié au Parti Ouvrier Européen, mouvement du leader américain d’extrême-droite, Lyndon LaRouche, antisémite notoire qui véhicule l’idée que des Juifs américains conspirent pour dominer le monde. Or, Jeremy d’origine juive, semblait ignorer cet aspect antisémite du leader....


La police britannique déclare que la mort de l’étudiant britannique était « incompréhensible »

in The Guardian (USA)/The Telegraph, Synthèse et traduction de l’anglais, 09.11.2003

Un étudiant de 22 ans, Jeremy Duggan, est mort mystérieusement à Wiesbaden, en Allemagne, le 27 mars 2003. La police allemande avait alors conclu à un suicide.

Jeremy était parti en Allemagne manifester contre la guerre en Irak et assister à la conférence annuelle de l’Institut Schiller, lié au Parti Ouvrier Européen, mouvement du leader américain d’extrême-droite, Lyndon LaRouche, antisémite notoire qui véhicule l’idée que des Juifs américains conspirent pour dominer le monde. Or, Jeremy d’origine juive, semblait ignorer cet aspect antisémite du leader.

Le journal, The Telegraph, a pu obtenir une copie du rapport de police relatant la mort de Jeremy. Il révèle un grand nombre d’erreurs et de contradictions qui laissent à penser que l’enquête est partie sur de fausses pistes. Aucune autopsie ne fut demandée et pour l’officier de police qui a rédigé le rapport, le suicide de Jeremy ne faisait aucun doute. Les vêtements du jeune homme furent même détruits.

Compte tenu de tous ces éléments, l’avocat de la famille Duggan vient de  déclarer que l’officier britannique, saisi de l’affaire, n’admettait pas le verdict du suicide et qu’il venait d’ envoyer un message explicite aux autorités allemandes, leur rappelant les conditions troublantes de la mort de Jeremy et appelant à une nouvelle enquête.

 

 

Écrit par Ms. Platonium dans L'affaire Jeremiah Duggan | Commentaires (0) |  Facebook

Les commentaires sont fermés.